Procédure Bourses d’Excellence

MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR 

ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE 


DIRECTION NATIONALE DE L’ENSEIGNEMENT

SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE


MANUEL DE PROCÉDURES

CONCOURS AUX BOURSES D’EXCELLENCE

Le processus d’organisation du concours aux bourses d’excellence qui se déroule en deux étapes (écrit et oral) se résume ainsi qu’il suit :

  • à la veille des examens du baccalauréat (généralement au mois de mai), avis de rappel de l’organisation du concours à l’intention des candidats potentiels ;

  • juste après proclamation des résultats du baccalauréat, avis d’ouverture du concours précisant les séries retenues, les conditions d’éligibilité, la liste des pièces à fournir et la date limite de dépôt des dossiers de candidature ;

  • réception, vérification et enregistrement des dossiers par le Directeur National Adjoint ;

  • affichage des informations sur le déroulement du concours (date, lieu horaire, les matières et leur coefficient et le mode de calcul des notes) ;

  • à la date de clôture des candidatures, une équipe de deux agents (Inspecteurs Généraux de l’Enseignement Secondaire) sillonne les directions des différents lycées du district de Bamako pour authentification des notes contenues dans les bulletins fournis par les candidats, pendant trois jours. Pour les candidats des lycées régionaux, les directions des établissements sont jointes par téléphone ;

  • confrontation des informations recueillies avec celles contenues dans les dossiers, validation des candidatures et publication de la liste des candidats retenus pour le concours (cette publication tient lieu en même temps de convocation pour l’examen écrit) ;

  • déroulement de l’examen écrit : les candidats composent matin et après-midi dans les deux matières de base de leur série (les sujets des épreuves sont élaborés par les Inspecteurs Généraux de l’Enseignement Secondaire) ;

  • correction des copies de l’écrit par les Inspecteurs Généraux de l’Enseignement Secondaire. Chaque copie est soumise à une double correction et est affectée de la moyenne des deux notes attribuées. Au cas où l’écart entre les deux notes est supérieur à 2, ils reprennent ensemble la correction en vue de s’accorder sur la note à attribuer finalement ; 

  • proclamation des résultats de l’écrit (seuls ceux qui obtiennent une moyenne supérieure ou égale à 14/20 sont admis à l’oral) ;

  • déroulement de l’épreuve orale sous forme d’entretien avec un jury de quatre (04) membres (deux maliens et deux français) ;

  • proclamation des résultats définitifs du concours (l’admission définitive est subordonnée à l’obtention d’une moyenne générale supérieure ou égale à 14/20 et par ordre de mérite au prorata du nombre de bourses mises en compétition) ;

  • convocation des nouveaux boursiers pour les formalités de mise en route (passeport, visa, attribution de la filière d’études) ;

  • cérémonie de départ.

Publicités