Poster un commentaire

Journal of Malian Young Scientists: Développement d’une Application mobile pour la Messagerie: KONONI par Massa DICKO et Alpha DIALLO étudiants à la Faculté des Sciences et Techniques

Traditionnellement, la radio et la télévision sont les principaux moyens de
communication de masse dans le monde. Toutefois, ces moyens ne sont pas
accessibles à tous sur le même pied d’égalité. Ils sont unidirectionnels (de
l’émetteur vers le récepteur du message) par nature et n’offrent pas de garantie
par rapport aux nombres de personnes recevant un message donné.
La révolution numérique qui a commencé en 2000 a fait d’Internet le moyen de
communication de masse privilégié dans le monde. Elle a rendu accessibles aux
masses les canaux qui peuvent être bidirectionnels. Cette révolution tarde à être
une réalité dans les pays en voie de développement comme le Mali où le taux de
pénétration d’Internet est de l’ordre de 2% [1].
Cependant, les pays en voie de développement ont réalisé d’importantes avancées
en termes d’adoption du téléphone portable.
Avec une population de 15 millions d’habitants, le Mali compte 10 millions
d’abonnés chez les opérateurs de téléphonie mobile Malitel et Orange en 2013, soit
un taux de pénétration du téléphone portable de 66.66%. Alors, le téléphone
portable est le moyen de communication privilégié des populations maliennes et
est utilisé dans les communications simples entre deux utilisateurs (SMS ou appels
téléphoniques).
En plus de permettre les communications simples, on pourrait imaginer une
solution où toute personne pourrait envoyer le même message vocal ou textuel à
une large liste de ses contacts. Ce genre de messages pourrait par exemple être
utile dans un contexte sécuritaire pour passer des alertes à une population où tout
simplement pour adresser un message à un grand nombre de destinataires le plus
rapidement possible. Ceci fera du téléphone portable un vecteur idéal pour
accélérer la vulgarisation des communications de masse.

C’est dans ce cadre que la plateforme de messagerie de masse kononi.com a été
lancée. Le prototype initial “MVP” (“Minimum Viable Product” ou “plus petit
prototype viable”) ne concernait que les communications par SMS grâce a un
numéro unique. Il a servi à prouver la faisabilité du service et à définir le protocole
de diffusion des échanges entre utilisateurs.5
C’est à la suite de cette première expérimentation qu’il s’est avéré utile de
faciliter l’adoption de la plateforme auprès des utilisateurs citadins qui ont plus
facilement accès à Internet et qui peuvent servir de tremplin pour une diffusion
beaucoup plus large au Mali. Ainsi, kononi.com a décidé de créer une application
multiplateforme pour téléphone mobile pour faciliter la création de compte,
l’envoi de messages et le partage avec les contacts de l’utilisateur.

Les travaux rapportés dans le présent document s’inscrivent dans le contexte de la
création d’applications mobiles pour les “adopteurs précoces” [2] de kononi.com. Ils
ont consisté à développer l’application conformément au cahier des charges de la
plateforme kononi.com.
Dans la suite du document, l’analyse des besoins et architecture de l’application
sont présentées dans la section II, l’implémentation de l’application est abordée
dans la section III, les outils et technologies utilisés sont présentés dans la section
IV, la présentation de l’application est faite dans la section V et enfin, la
conclusion et les perspectives sont présentées dans la dernière section.

Télécharger le Rapport complet de Massa DICKO et Alpha DIALLO

Réagissez en laissant un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :