Poster un commentaire

Commissariats : un budget de 1000 Francs par nuit pour le carburant!

A Bamako, l’insécurité gagne de l’ampleur. Pas une nuit ou un jour sans qu’un pauvre citoyen ne se fasse dépouiller de ses biens, souvent dans des conditions atroces : il y perd la vie. Les voleurs et les bandits étant de plus en plus lourdement armés. Le cas de la bande de Nakata récemment démantelée et mise hors d’état de nuire est évocateur à bien des égards. Enfin, pour que les policiers arrivent à atteindre leurs objectifs, l’Etat ne doit-il pas mettre à leurs dispositions plus de moyens ?

Après avoir subi une série de vol et de braquages, les habitants du point-G secteur 5 ont initié des démarches pour que le commissariat du 8e arrondissement puisse multiplier les patrouilles dans leur quartier, où, chose digne d’être signalée, il n’y a pas d’éclairages publics. Devant leur insistance dans la dénonciation de la situation d’insécurité où ils se trouvent, un policier n’a pas hésité à jeter le pavé dans la marre :

‘’Nous aimerions-bien passer la nuit à patrouiller, mais nous n’avons pas les moyens nécessaires. Chaque semaine, l’Etat ne nous donne que 8000 F CFA comme budget pour payer le carburant, et cela équivaut à 1.125 F CFA par nuit. Avec autant de quartiers à sécuriser c’est presque impossible’’. Un habitant, n’en revenant pas de ce qu’il venait d’entendre, a dit : ‘’Si ce que nous a dit ce policier est vrai, cela peut largement expliquer pourquoi l’insécurité est donc galopante à Bamako’’

Un autre visiblement, choqué, pense que cela est inadmissible et injuste. ‘’Devant la maison de nos autorités, se trouve les agents les mieux formés et bien équipés, a-t-il ajouté. Mais quand il s’agit de nous les pauvres, rien absolument rien n’est fait pour nous sécuriser’’.

Il n’est donc point besoin de longues démonstrations pour dire que la sécurité des populations et de leurs biens n’est pas une priorité de nos plus hautes autorités. Car avec la quantité de litre de carburant mis à leur disposition et les maigres moyens qu’ils ont, les forces de l’ordre ne pourront même pas sécuriser la devanture de leur commissariat. Et dire que mieux équiper les forces de l’ordre fait partie des promesses de campagne du président Ibrahim Boubacar Keïta !

KANTAO Drissa

Source: Le Flambeau

Publicités

Réagissez en laissant un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :