Poster un commentaire

Mme Mariko Fadima Siby : « Les petites et moyennes entreprises doivent être plus soutenues »

Le samedi matin, Madame Mariko Fadima Siby était face aux hommes de média à la maison de la presse de Bamako. Elle a mis l’accent sur son parcours qui selon elle-même n’a pas été toujours facile. Combattante, visionnaire et intègre, la grande Dame a pu conduire avec brio sa destinée. Grace à elle, la production et la transformation du fonio est à son plus haut niveau. Elle est la fondatrice de l’unité de transformation et de conditionnement des denrées alimentaires (UCODAL).

Prenant la parole pour présenter Mme Mariko, le journaliste Lanfia Sinaba dit Mafa, présentateur de l’émission dialogue de génération, dira que son parcours est très exemplaire et mérite d’être cité en exemple. Pour que cela puisse servir la jeune génération. Selon Lanfia Sinaba, Madame Mariko est une Dame qui croit en ce qu’elle fait. Et« Les autorités maliennes doivent beaucoup plus miser sur les petites et les moyennes entreprises. Cela pourrait être pourvoyeur de beaucoup d’emplois », a laissé entendre la grande Fadima Siby Madame Mariko. Selon elle, la jeunesse doit oser entreprendre malgré les difficultés qui minent le secteur. Ce citant à titre d’exemple, elle dira que plusieurs fois, elle a eu l’envie de tout abandonner. Mais qu’elle était toujours persuadé que le meilleur était à venir et que rien ne pouvait s’acquérir dans la facilité. « Yacouba Guindo et Feu Sada Diallo, sont entre autres des grands hommes qui m’ont conseillé dès le début de ne pas me laisser décourager par les difficultés de la vie. C’est donc pour moi l’occasion de les rendre hommage car leurs conseils ont portés fruits », a-t-elle mentionné. Les journalistes venus nombreux pour la circonstance, ont été largement édifiés sur le parcours de celle qu’on nomme affectueusement tante Fadima.

Qui est Madame Mariko Fadima Siby ?

Après l’obtention du baccalauréat en séries sciences biologiques (SB) en 1969, elle effectue ses études supérieures dans une université allemande plus précisément, l’université Humboldt  de Berlin. Des études supérieures couronnées par un diplôme d’ingénieur en sciences de la nutrition et technologie alimentaire en 1974. De retour au bercail la même année, Mme Mariko Fadima Siby est recrutée à Mali lait. Une entreprise au sein de laquelle elle sera successivement Chef de laboratoire, chargée du contrôle qualité et mise au point de nouveaux produits, directrice technique et directrice adjointe. C’est en qualité de directrice ajointe qu’elle quitte définitivement Mali lait pour se consacrer à sa propre entreprise dénommée : Unité de transformation et de conditionnement des denrées alimentaires (UCODAL). Mariée et mère de trois garçons et une fille, Madame Mariko est une grande dame, discrète mais très efficace. Ses idées en termes d’industrialisations sont susceptibles d’aider les décideurs maliens et africains.

KANTAO Drissa

source: Journal Le Flambeau n°246

Publicités

Réagissez en laissant un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :